"Confusion - La saga des Cazalet III" de Elizabeth Jane Howard

💚💚💚💚💚

😎Le livre en cinq tags : #sagafamiliale, #romanhistorique, #bourgeoisie, #guerre, #psychologie

Après "Etés anglais" et "A rude épreuve", j'ai retrouvé avec plaisir la famille Cazalet dans ce nouveau tome. Nous les avions quittés en pleine guerre, les revoilà toujours en pleine guerre, en 1942. Les membres de la famille Cazalet ont trouvé peu à peu leur place dans ce monde de bombardements quotidiens et de rationnement. Il y a ceux qui participent à l'effort de guerre comme Rachel ou Nora, il y a ceux qui sont totalement hermétiques à ce qui les entoure, comme Louise (toujours aussi agaçante...) et il y a ceux qui manquent comme Sybil ou Rupert. 

Ce troisième tome est encore plus centré sur les enfants qui ont grandi. L'alternance des récits personnels et collectifs met l'accent sur Louise, jeune mariée et jeune mère qui, décidément, a du mal à trouver sa place aux côtés d'un mari absent et d'une belle-mère envahissante. Polly et Clary, les deux cousines ont désormais 17 ans et rentrent doucement dans l'âge adulte. Elles s'émancipent de la famille en emménageant à Londres avec Hugh d'abord, puis avec Louise. Elles aussi se cherchent, professionnellement et amoureusement. Elles se disputent les faveurs d'Archie, l'ami de Rupert, qui joue à peu près tous les rôles dans cette famille, celui d'amoureux potentiel, de père de substitution ou encore de conseiller conjugal. Les personnages secondaires gravitent autour. Edward s'enlise toujours plus dans le mensonge, Rachel continue à se dévouer pour sa famille au risque de délaisser Sid. Hugh cherche une raison à poursuivre sa vie et Zoé se perd à nouveau...

Comme pour les précédents tomes, c'est une plongée dans la tête des personnages que Elizabeth Jane Howard nous propose, en particulier du point de vue des enfants et des adolescents. Elle excelle vraiment à nous raconter les vicissitudes de la famille Cazalet à hauteur d'enfant. C'est la confusion des sentiments, l'impression de déroute et la multiplication des non-dits qui ressortent de ce roman. Non-dit sur Sybil, sur Rupert, le fossé se creuse de plus en plus entre adultes taiseux et enfants qui tentent de comprendre. Malgré eux, ils se sont habitués à cette guerre qui dure depuis plusieurs années, presque une vie pour les plus jeunes d'entre eux. 

Je suis toujours frappée par l'impression de langueur qui ressort de cette histoire. C'est comme si tout se déroulait au ralenti dans une sorte de bulle, avec la guerre en sourdine au second plan qui se rappelle à eux, de temps en temps de manière brutale (notamment à travers le personnage de Jack qui évoquera les camps). On continue de se disputer, de tomber amoureux, de se tromper et nous, lecteurs, nous partageons leurs joies et leurs peines (qui pourrait rester insensible face à la douleur de Neville ou la persévérance de Clary ?). Tout cela est très finement observé et raconté, et une fois encore Elizabeth Jane Howard nous embarque. 

Prochain tome à paraitre en octobre !

Les + : on retrouve les membres de la famille Cazalet qui nous avaient manqué

Les - : difficile à dire, les tomes s'améliorent à chaque fois

Références : "Confusion - La saga des Cazalet III" de Elizabeth Jane Howard publié aux éditions La Table Ronde (collection Quai Voltaire) (traduction Anouk Neuhoff). 


Commentaires

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

"Cent ans de Laurelfield" de Rebecca Makkai

"Impressions et lignes claires" de Edouard Philippe et Gilles Boyer

NetGalley

Badge Lecteur professionnel