Mois américain : "Cape May" de Chip Cheek

Critique de "Cape May" de Chip Cheek
💚💚💚

😎 Le livre en cinq tags : #couple, #lunedemiel, #passion, #pageturner, #années50

Pour cette nouvelle participation au #moisaméricain, j'ai voulu lire "Cape May" de Chip Cheek que j'avais acheté en prévision de l'été. 

Nous suivons ainsi Effie et Henry, un (très) jeune couple qui vient de se marier et séjourne pour sa lune de miel à Cape May, dans la maison de l'oncle d'Effie. Effie y a passé de nombreux étés et avait envie de retrouver l'ambiance de cette station balnéaire. Sauf qu'il y retournent hors saison et que Cape May ressemble plus alors à une ville fantôme. Au départ ils sont accaparés par le fait de se découvrir eux-mêmes mais après quelques jours, l'ennui commence à gagner. Ils finissent par rencontrer Clara, une amie de la sœur d'Effie et vont se joindre à son groupe d'amis. Effie et Henry vont alors découvrir un monde d'opulence où l'alcool (et l'argent) coulent à flots. Le jeune couple est fasciné par ce milieu, bien éloigné du leur, et va finir par s'y noyer.

Je dois reconnaitre que Chip Cheek a su créer dans son livre, une tension dramatique et torride, si bien que l'on tourne rapidement les pages pour savoir ce qu'il va se passer. Il y a en outre effectivement un léger parfum de Gatsby le Magnifique (comme le dit la quatrième de couverture) avec les soirées démesurées organisées par Clara et Max. Toutefois les personnages sont un peu caricaturaux (Clara, la dévergondée, Effie et Henry, le couple naïf, Alma, la jeune esseulée très sexy etc.) et l'on devine assez rapidement où l'histoire va nous mener. 

Cape May reste une lecture très divertissante à lire sur son transat accompagné d'un cocktail !

Pour rappel, le #moisaméricain est organisé par Plaisirs à cultiver et par @melanielesauxglaymann.

Extrait de la page 1 : 

"Les plages étaient désertes, les magasins fermés, aucune lumière aux fenêtres des maisons de New Hampshire Avenue. Depuis des mois, Effie lui parlait de cet endroit et de tout ce qu'ils y feraient, mais elle n'avait fréquenté ces lieux qu'en été, et on était fin septembre. Elle n'avait pas compris ce que signifiait exactement "hors saison". Venus de Géorgie par le train de nuit, ils étaient censés y passer deux semaines pour leur voyage de noces.
"J'adore, déclara Henry le premier soir. On dirait qu'on a toute la ville pour nous."
Effie avait ri mais, une minute plus tard, elle fondait en larmes.
"Ca n'est rien, dit-elle. Rien du tout, vraiment. Ne me traite pas comme une petite chose fragile. Je suis fatiguée, voilà tout." Elle lui sourit. "Je suis contente que ça te plaise. On va vraiment passer des moments merveilleux."

Les + : lecture très divertissante, l'auteur sait installer une tension dramatique et torride.
Les - : des personnages un peu caricaturaux.

Références : "Cape May" de Chip Cheek aux Editions Stock

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Dernière lecture de l'année : "La libraire" de Penelope Fitzgerald

"Les vestiges du jour" de Kazuo Ishiguro, prix Nobel de littérature en 2017

"Un gentleman à Moscou" de Amor Towles

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton
Retrouvez Michigan sur Hellocoton

NetGalley

Badge Lecteur professionnel