"La vie secrète d'Elena Faber" de Jillian Cantor

Critique de La vie secrète d'Elena Faber de Jillian Cantor
💚💚💚♡♡

"La vie secrète d'Elena Faber" est le premier roman de Jillian Cantor traduit en français. Elle a choisi dans ce livre de mettre deux époques en lumière, l'Autriche en 1938 alors que le pays est envahi par l'Allemagne de Hitler, et Los Angeles en 1989 alors que le Mur de Berlin vient de s'effondrer.

"La vie secrète d'Elena Faber" est donc un roman historique mais c'est surtout une histoire d'amour qui traverse les époques. En 1938, nous suivons Kristoff, un jeune apprenti graveur qui vit au sein de la famille Faber, le père lui apprenant le métier de la gravure, en particulier la gravure de timbres. Kristoff, orphelin, se prend d'affectation pour cette famille juive dont il apprend les coutumes et les rites religieux mais surtout tombe amoureux d'Elena, l'ainée des deux filles. L'Autriche est envahie par les nazis et la vie paisible de la famille Faber s'en retrouve bouleversée. Kristoff et Elena se lanceront peu à peu dans la résistance par l'intermédiaire de la gravure de timbres.

En 1989, nous suivons Katie Nelson, une jeune américaine dont les parents et grands-parents d'origine allemande, ont fui l'Europe au moment de la Seconde Guerre Mondiale. Katie vient de se séparer de Daniel, son mari, et cherche à reconstruire sa vie. Son père souffre de la maladie d'Alzheimer et elle décide un jour de faire examiner par un spécialiste, la collection incroyable de timbres que son père a constituée au fil des années.

D'un chapitre à l'autre, nous suivons donc les péripéties de Kristoff et de Katie. Il faut croire que je suis condamnée en ce moment à ne lire que des livres qui se passent sur deux époques différentes (cf. La disparition de Stéphanie Mailer) et je dois dire que la petite déception dans ce livre est que la ficelle est un peu grosse… On sait très vite où l'on va même si l'on est ravi d'y aller.

C'est le seul reproche que je ferai à ce roman. Hormis cela, c'est un roman passionnant qui nous fait vivre de l'intérieur les horreurs qu'a pu vivre une famille juive autrichienne au moment de la guerre et la manière dont certains ont décidé à leur petite échelle de résister et de se battre pour leur pays et leur liberté. On suit également avec plaisir les péripéties de Katie, jeune femme qui se bat seule face à la maladie terrible de son père et qui se raccroche à cette histoire de timbre pour s'en sortir. Sa relation avec sa grand-mère obligée de quitter son pays 50 ans avant et bouleversée par la chute du Mur, est également émouvante. On finit presque à la fin du livre par verser une petite larme. Bref c'est un livre à découvrir !

Si vous avez raté le début

L'histoire démarre en 1939 en Autriche. Une jeune femme traverse la forêt enneigée, elle tient des lettres qu'elle doit aller déposer à la poste. Elle est inquiète et essaye de se rassurer en se disant qu'il ne reste plus que quelques pas avant d'arriver. Elle arrive presque mais soudain elle sent le canon d'une arme plaquée sur son front…

Références : "La vie secrète d'Elena Faber" de Jillian Cantor aux éditions Préludes


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

"La fin de la solitude" de Benedict Wells, un roman sur le deuil mais aussi une incroyable histoire d'amour

"Valse hésitation" de Angela Huth, une réflexion intéressante sur le couple

"Les loyautés de Delphine de Vigan, un roman juste qui met mal à l'aise

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton
Retrouvez Michigan sur Hellocoton

NetGalley

Badge Lecteur professionnel