"The trouble with goats and sheep" ("Mrs Creasy a disparu" dans la version française) de Joanna Cannon, une lecture plaisante



💚💚💚

J'avais décidé de lire "The trouble with goats and sheep" car le pitch de départ me plaisait : un livre à suspense se déroulant dans un petit village anglais. Je l'ai lu directement en anglais car d'expérience, ce genre de roman n'est pas très compliqué à lire dans sa version originale.
Comme d'habitude dans les éditions anglo-saxonnes, les deux premières pages du livre sont couvertes de critiques élogieuses des plus grands journaux américains et anglais (on a toujours l'impression que l'on a trouvé le nouveau Proust...). Mais il faut reconnaître que le roman est divertissant et facile à lire.

L'histoire se déroule pendant la canicule de 1976 (je l'ignorais mais il y a eu une très forte canicule en Europe à cette époque) dans un petit village anglais, et plus exactement sur une avenue. Le livre démarre d'ailleurs avec un plan de l'avenue représentant les différentes maisons et une légende nous permet d'identifier les habitants. L'une des habitantes, Madame Creasy, qui vit au numéro 8 avec son mari, a disparu sans laisser de trace. Deux petites filles d'un dizaine d'années, Grace et Tilly, décident alors, pour occuper leur été, de se mettre à sa recherche en rendant visite aux voisins de l'avenue. 

Chaque chapitre, consacré à l'une des maisons de l'avenue, nous permet de pénétrer dans l'intimité de ses habitants. Ce roman nous permet donc de monter et descendre dans cette avenue, à l'instar des sauts dans le temps que nous fait effectuer l'auteur puisque nous suivons, en parallèle, de l'enquête de Grace et Tilly, les évènements qui se sont déroulés en 1967 et qui ont impliqués les habitants du numéro 11 de l'avenue. Nous découvrons au fil de l'histoire ce qui s'est passé dix ans avant et qui nous a amené à la disparition de Madame Creasy en 1976.

"The trouble with goats and sheep" est une lecture plaisante, une lecture d'été à recommander pour passer un bon moment. Ce roman me fait un peu penser à "Desperate Housewives" en passant d'une maison à l'autre et en pénétrant dans les secrets de chacun. Et malgré cette impression de lecture un peu facile, Joanna Cannon aborde, mine de rien, les questions de religion (avec cette partie un peu surréaliste de la découverte de la tête de Dieu sur un tuyau), de relations avec nos voisins et de préjugés voire de quiproquos que nous pouvons entretenir sur certaines personnes (on pense notamment au film danois "La chasse" avec Mads Mikkelsen, mais n'en disons pas trop !!).

Si vous avez raté le début : La première scène se déroule au numéro 4 de l'avenue chez les parents de Grace, la narratrice. Ceux-ci observent Monsieur Creasy qui déambule le long de l'avenue car "il a perdu sa femme" selon Grace qui cite Monsieur Forbes, l'un des voisins. Selon le père de Grace, Madame Creasy posait bien trop de questions...

Références : "The trouble with goats and sheep" de Joanna Cannon chez The Borough Press





Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

"La fin de la solitude" de Benedict Wells, un roman sur le deuil mais aussi une incroyable histoire d'amour

"Valse hésitation" de Angela Huth, une réflexion intéressante sur le couple

"Les loyautés de Delphine de Vigan, un roman juste qui met mal à l'aise

Hellocoton

Ma Page sur Hellocoton
Retrouvez Michigan sur Hellocoton

NetGalley

Badge Lecteur professionnel